Nous refusons la discrimination génétique des familles

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Depuis début septembre, notre groupe municipal n'a plus le droit de s'exprimer dans le Journal de Saint-Germain jusqu'aux prochaines élections municipales de mars 2008 en raison de la campagne électorale.
Nous vous proposons désormais de découvrir tous les quinze jours sur notre blog la tribune libre que vous auriez dû lire dans le Journal de Saint-Germain. Aujourd'hui un coup de gueule.


En cinq ans, nous aurons eu droit à quatre lois, à de multiples décrets et circulaires, à tout un arsenal d’inspiration xénophobe, à une inacceptable atteinte aux - déjà faibles - droits des étrangers.
Imposer un test ADN aux seuls étrangers pour fonder des liens familiaux, c’est leur refuser la conception et la protection de la famille à laquelle a droit chaque français. Les tests génétiques ne doivent être autorisés que sur décision judiciaire.
L’histoire nous a appris qu’aucun projet politique ne peut justifier pareille rupture avec les valeurs de la République, avec les droits fondamentaux qui fondent l’humanité.
Pour nous, et pour nos enfants, nous ne voulons pas d’une société qui réduirait la filiation à une dimension génétique au mépris des liens du cœur et des principes juridiques, qui déshumaniserait l’étranger, qui alimenterait un regard stigmatisant sur les enfants et plus largement sur tous les citoyens d’origines diverses vivant sur le sol français. Nous ne voulons pas voir appliquer à d’autres des mesures que nous refuserions pour nous et pour nos enfants.
charb-adn.gifNous qui sommes riches de nos multiples résistances et solidarités, des parrainages d’enfants de sans papiers, aux mobilisations dans les écoles, aux positions des chercheurs et des universitaires, à celles des syndicats solidaires des initiatives de tant de professions (assistantes sociales, personnels enseignants, inspecteurs du travail, personnels hospitaliers, pilotes de ligne, avocats, magistrats) nous disons non.
Au-delà des débats légitimes sur l’immigration, il est des valeurs d’humanité sur lesquelles nul ne peut transiger. Nous voulons voir appliquer une autre politique respectueuse cette fois des familles, des enfants, des travailleurs immigrés.

adn.gifComme déjà plus de 250.000 personnes à ce jour (un succès énorme!), signez la pétition :
http://www.touchepasamonadn.com/

A lire aussi, nos précédentes tribunes libres :
La petite enfance à Saint-Germain
La vie associative à Saint-Germain
La politique éducative à Saint-Germain

Publié dans Politique nationale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article