Dette du Sidru : Point au 30 juin 2008

Publié le par Parti Socialiste de Saint-Germain-en-Laye

Comme le trimestre dernier, nous communiquons notre évaluation des pertes latentes des opérations de gestion de dette du Sidru (pour les précédents articles, voir notre dossier Sidru).
Ce trimestre, grâce à une petite hausse du dollar contre franc suisse, les pertes latentes se sont réduites d'un peu moins de 2 millions d'euros et nous estimons le coût d'annulation des swaps à environ 28 millions d'euros.
Pour plus d'informations :
Notre estimation détaillée au 30 juin 2008 (fichier pdf, 65 ko)

D'autre part, la nouvelle majorité de gauche de la ville de Saint-Etienne, - ville que M. Lamy citait comme un exemple de "gestion active"
dans un courrier adressé aux maires des 15 communes en décembre dernier - a rendu publics les résultats de l'audit de sa dette. Ce rapport officiel fustige une prise de risque excessive de la majorité précédente et conclut : "La Ville de Saint-Etienne n'a que très peu provisionné : 600 000 € [...] Or, au total, le rapport d'audit évalue à 45 millions € l'ensemble des provisions qu'il eût été nécessaire de réaliser pour couvrir l'ensemble des risques pris. Cette provision aurait été exigée par la loi dans une entreprise privée. L'absence de réglementation dans le secteur public et les choix de la majorité sortante ont conduit à masquer cette réalité financière aux élus et aux citoyens."
Le Sidru a également provisionné un montant (253 338 euros selon les comptes administratifs 2007) très largement insuffisant au regard des risques encourus, qui sont de plusieurs dizaines de millions d'euros. En effet la valeur actuelle de -28 millions d'euros varie tous les jours avec les taux de changes et les taux d'intérêt et peut aussi bien dépasser -50 millions d'euros que redevenir légèrement positive.

Pour plus d'informations :
-
La lettre de M. Lamy qui cite la ville de Saint Etienne (en toute fin de lettre)
-
La conférence de presse du 24 juin 2008 du maire de Saint-Etienne révélant les résultats de l'audit
-
Un article des Echos du 7 juillet dernier sur les risques de la "gestion active" de la dette et le cas de Saint-Etienne

A lire aussi :
Notre dossier Sidru
Le bilan au 1er trimestre
2 vidéos pour comprendre le dossier
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article